Retrouvez le numero de telephone ou l'adresse d'une personne.

  • Annuaire des particuliers
Précisez une localité

La définition de l’annuaire pages blanches nous rend parfois confus puisqu’il ne désigne pas seulement un annuaire comme son nom l’indique mais aussi une compagnie bien spécifique. Mais d’une manière générale, il s’agit d’un annuaire comme tous les autres annuaires qui sert à consulter des adresses de personnes particulières dans une zone géographique bien délimitée. L’annuaire pages blanche regroupe ainsi une liste de personnes par ordre alphabétique et ces personnes sont des particuliers et non pas des professionnels comme c’est le cas avec les pages jaunes. Les page blanche servent ainsi à trouver les coordonnées d’une personne c’est-à-dire son adresse ainsi que son numéro de téléphone et parfois son email. Ce fut aux Etats-Unis que les termes annuaire page blanches furent pour la première fois utilisés. De nos jours, ce sont des termes standards que plusieurs pays du monde entier emploient. Si au début, les page blanche constituaient un grand livre qui était assez difficile à feuilleter, actuellement, grâce à la technologie, il existe des annuaires pages blanche en ligne qui sont plus faciles à utiliser. Les annuaires page blanches sont toutes basés sur le même principe dans le monde entier, c’est leur appellation qui est différente. En Grande-Bretagne par exemple, on les appelle les « annuaires » tout court ou encore les « annuaires téléphoniques ».

L’histoire de l’annuaire téléphonique a pris sa source aux Etats-Unis, dans le Connecticut, grâce à un homme qui s’appelle Alexander Graham Bell. En 1878, cet homme avait installé pour la première fois dans le monde entier le premier réseau téléphonique. Après cette installation, le premier annuaire téléphonique avait pris forme et fut publié. A cette époque, il s’agissait seulement d’une simple feuille de papier étant donné que les abonnés aux téléphones étaient encore rares. Mais rapidement, l’accès aux téléphones étant devenu plus facile, les annuaires téléphoniques étaient alors devenus plus volumineux. L’accès aux page blanches est différent d’un pays à un autre. Aux Etats-Unis par exemple, les annuaires pages blanche sont uniquement fournis aux abonnés et leurs contenus couvrent seulement la ville ou le district où ils se trouvent. Le système pour les services de téléphonie est géré par le gouvernement, par le « Federal Communications Commission ». Au Canada, le réseau téléphonique était installé dans la même année que celui de Connecticut. Les Canadiens commençaient ainsi à utiliser les annuaires en même temps que les Américains. Actuellement, le Canada fait évidemment partie des 91 pays du monde qui utilisent l’annuaire page blanches. Pour la France, en revanche, ce n’est qu’en 1883 que la téléphonie fut arrivée dans le pays. La première connexion fut installée par la Société Générale du Téléphone. La France avait connu une rapide évolution quant à l’utilisation de cette nouvelle technologie si bien que dès 1914, on dénombra environ 300 000 téléphones utilisés dans tout l’ensemble du pays. Rappelons que c’est la France qui était à l’origine des pages jaunes qui est l’annuaire des commerces et des entreprises. De nos jours, elle est également l’un des pays qui utilisent les page blanche. La Grande-Bretagne installa sa première connexion téléphonique en 1879 à Londres. Le premier annuaire fit son apparition en 1880. 16 ans après cela, l’annuaire téléphonique a été publié regroupant ainsi les adresses de tous les 81 000 utilisateurs du pays. Les services téléphoniques étaient sous la responsabilité d’une entreprise publique qui est le « General Post Office » à l’époque mais en 1980, elle fut privatisée. British Telecom reste toutefois le plus grand opérateur du pays disposant d’un annuaire complet de tout le Royaume-Uni.

L’accès aux annuaires dans certains pays a fortement évolué avec le temps. Si, autrefois, les annuaires étaient seulement à la disposition des abonnés et ne couvraient que la ville ou le district de ceux-ci, la situation a progressivement changé avec le temps. En effet, dans le passé, si on voulait se renseigner sur les coordonnées de personnes qui résident dans un endroit qui est loin de la ville où on est, il y a obligation de payer afin d’avoir recours à une copie sur papier de l’annuaire du pays, de la ville ou du district en question. Avec le temps, le système a un peu évolué. Il faut ainsi appeler l’opérateur de l’annuaire grâce à un service d’appel surtaxé et il revient à ce dernier de faire une recherche dans la base de données de l’annuaire. Pour les compagnies téléphoniques, ce fut une occasion de gagner plus d’argent grâce aux appels émis par les utilisateurs. L’arrivée des services sur internet a complètement changé la situation. L’annuaire page blanche en ligne est quasiment une révolution parce qu’il a permis, depuis, son arrivée sur le marché, aux utilisateurs de faire eux-mêmes leurs recherches grâce à certains critères qu’ils doivent entrer dans la base de données. Puisque c’est universel, on peut même trouver des personnes qui habitent dans un autre pays, juste en tapant son nom ou son numéro de téléphone. Les initiateurs des annuaires en ligne créent ainsi des sites web qui proposent des services d’annuaires et qui fonctionnent sur la base d’abonnement. Mais même si cela reste payant, les services sont meilleurs que ceux qui sont offerts par les compagnies téléphoniques. Il est à remarquer que certaines personnes restent toutefois perplexes quant à la fiabilité de leur confidentialité sur le web. Internet est certainement un outil pertinent pour la communication mais il reste également un instrument dangereux que les voleurs d’identité ont à leur disposition. Ce qui remet en cause sa fiabilité.

Pages blanches FranceAux Etats-Unis, l’entreprise qui dispose du site whitepages.com est le plus important opérateur d’annuaire pages blanche. Cette entreprise intervient non seulement dans ce pays mais dans 91 pays du monde entier. Elle propose, grâce à son site web un service complet pour la recherche de coordonnées basée sur les noms, les adresses ou encore les numéros de téléphone de la personne recherchée. whitepages.com est un véritable outil pour effectuer des recherches pour les personnes de bonne foi mais malheureusement, il peut également servir pour identifier les coordonnées d’une personne dont on ne connaît même pas et donc pour les malfaiteurs, c’est un moyen de parvenir à leurs méfaits. 411.com est également un site hébergé aux Etats-Unis et qui propose le même service que celui de whitepages.com. En Grande-Bretagne, c’est British Telecom qui propose les services de recherches aux annuaires pages blanches. Grâce à son site web bt.com, on peut accéder aux coordonnées des personnes qu’on veut trouver. Ce site dispose des numéros d’utilisateurs dans le monde entier mais pas uniquement ceux du Royaume-Uni. Pour les pays francophones, c’est le site pagesjaune.fr mais dans la page « pages blanches » qui offre toutes les informations nécessaires et utiles à propose d’une personne. Pour ce site, les mises à jour des informations sont faites quotidiennement. Pour effectuer une recherche dans http://www.pagesjaunes.fr/pagesblanches, il y a deux options, l’option « express » et l’option « détaillée ». La différence entre ces deux options réside dans la section « où » lorsqu’on effectue la recherche. Dans le cas d’une recherche détaillée, il faut fournir le pays, la région, le département et même la ville où réside la personne recherchée. Pour ce qui est de l’option « express », on n’a pas besoin de tout fournir mais les résultats ne seront pas aussi affinés.